Tropique du Cancer d’Henry Miller

18 septembre 2018

Tropique du Cancer est un roman américain paru à Paris en 1934 par l’écrivain Henry Miller. Étant un roman autobiographique, ce roman se déroule à Paris et raconte des chapitres à la première personne. Ainsi, l’auteur est implicite au récit, auquel il raconte sa vie. Âgé de 47 ans, il a fait de nombreux métiers au passé et avait pour but de devenir un écrivain du vice.

Tropique du Cancer Henry Miller

Tropique du Cancer, un ouvrage autobiographique hors norme

Écrit en 1931 à Paris, ce roman ne fut publié qu’en 1934 par Obelisk Press. Cependant, il ne fut son apparition aux États-Unis qu’en 1961 où il fut publié et tout de suite poursuivi par la Cour d’État pour obscénité selon les lois contre la pornographie en vigueur à l’époque. Ainsi, le jugement ne sera cassé par la Cour Suprême qu’en 1964 et le livre ne restera ainsi qu’un exemple d’ouvrage scandaleux.

À travers ses récits, le narrateur dévoile aux lecteurs sa vie. Beaucoup appréciaient ses textes, tandis que d’autres, amis et collègues ne faisaient que suivre les cours de ses pensées à la manière du courant de conscience, proche du monologue intérieur. Aussi, à travers quelques lignes du livre, l’auteur décrit ses relations sexuelles de façon très explicite. D’après l’auteur même, il ne s’agit pas d’un livre mais d’une insulte sans fin, d’un crachat à la face de l’art et d’un coup de pied à la face de Dieu, à la destinée, l’Amour et la Beauté. En effet, il affirme cela dans le livre en quelques phrases.

Une œuvre littéraire défiant les lois de la littérature

Le livre est une œuvre autobiographique qui défie toutes les lois sages de la littérature. Aussi, elle se veut autant un exercice de libération que d’affirmation de soi de l’auteur. Il se livre tout entier au livre où il façonne des pensées décousues d’un homme anticonformiste, complètement révolté, atypique et inclassable. Par la même occasion, il lutte contre le puritanisme et fait son maximum pour libérer les tabous sexuels dans la littérature américaine, d’un point de vue moral, social et légal. L’auteur continue cependant à écrire des livres du même genre, qui sont tous censurés aux États-Unis, toujours pour obscénité.

Tropique du Cancer est en effet un roman hors norme de style cru et choquant, qui a suscité une série de controverses dans une Amérique puritaine. L’écrivain fut totalement marqué par son enfance, à laquelle il errait dans les rues, enchaînait des petits boulots et réalisait de brèves études. Ce n’est qu’en 1924 qu’il décide de tout lâché pour la littérature. Quatre ans plus tard, il décide d’abandonner sa femme et son enfant pour se rendre en Europe et s’installer en France jusqu’à la seconde guerre mondiale. Ainsi, il décide de laisser derrière lui sa vie américaine et de vivre au dépend des autres. À l’époque, il vit misérablement, sans le sou et ainsi dort dans la rue et lutte contre la faim et le froid. Cependant, dans son livre, il avoue qu’il est heureux et surtout très libre en vivant au jour le jour et en se débrouillant par ses propres moyens.

[amazon box= »225304038X,0141399139,2253147664,2253008257″ grid= »4″]

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.