Les Confessions de Jean-Jacques Rousseau

23 juillet 2018

Les Confessions est un récit autobiographique de Jean-Jacques Rousseau qui couvre les cinquante-trois années de sa vie, jusqu’à l’an 1765. Publié à titre posthume en 1782, il fut repris et publié pour la seconde fois en 1789. Il figure également parmi les ouvrages qui appartiennent aux dernières années de l’écrivain.

les confessions jean jacques rousseau

Un ouvrage littéraire autobiographique

Étant un livre étonnant de franchise, cet ouvrage est la principale source de biographie de ce talentueux auteur. À travers ces écrits, il raconte l’histoire des faits qui se rapporte à sa vie et de même, n’hésite pas à y exposer ses pensées et ses sentiments. L’auteur retrace également sa louange tout autant que ses fautes, ses faiblesses et ses hontes. Le plus de cet ouvrage est la fait que l’écrivain y récite également les paroles et les actes des personnes qu’il a connu dans sa vie.

L’auteur passe aussi un message aux lecteurs avec son livre auquel il avoue qu’il veut montrer à ses semblables qu’il est un homme dans toute la vérité de la nature. Il ajoute même que seul lui peut sentir son cœur et qu’il connait les hommes. À cet effet, à travers le livre, il permet à tout homme de se découvrir à leur tour tout en louant l’Éternel et en jouant plus sur la carte de la sincérité. Par ailleurs, ce chef-d’œuvre renferme également le meilleur de l’auteur. En effet, il est à la fois attrayant que dangereux. Ainsi, il peut donner aux lecteurs un autre point de vue de l’auteur qui pourrait diminuer ce grand homme au mérite plus grand à leurs yeux.

L’œuvre littéraire ne fut publiée que quatre ans après la mort de l’écrivain. Ayant contribué à une part de son succès, ce livre regroupe en même temps les qualités et les défauts de l’écrivain qu’il exprime souvent avec des expressions chaudes et colorées. En outre, il se sert également d’une allure emphatique et déclamatoire mis à part son style audacieux et régulier. Par ailleurs, l’auteur ne cesse de surprendre avec les imprévus de forme qu’il utilise, mais aussi avec l’énergie, l’enthousiasme et le mâle éloquence qu’il évoque.

Les Confessions, un titre retraçant l’histoire d’un grand homme

L’ouvrage comporte en tout douze livres qui retracent l’histoire de la vie du grand homme soumis à l’appréciation du lecteur. Né en 1764 et achevé en 1770, le livre comprenait des textes ayant connus des lectures confidentielles faites par l’auteur devant de grandes personnalités telles que le marquis de Pezay, le prince royal de Suède et le poète Dorat.

Les Confessions est un titre choisi en référence aux Confessions de Saint-Augustin qui datent du IVe siècle. Cette œuvre littéraire française est cependant un acte sans valeur religieuse mais qui par contre, est doté d’une forte connotation symbolique dont l’aveu des péchés et des confessions. À cet effet, le livre associe à la fois la sincérité avec l’humilité et le fait de plaidoyer en sa faveur même. Ainsi, il réalise un portrait positif de sa personne et de même, se met dans la peau d’une victime de la vie.

[amazon box= »2035867894,2253160997″]

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.