Le Dahlia Noir : un roman de James Ellroy

23 juillet 2018

« Le Dahlia Noir » est un roman policier historique paru en 1987 et écrit par l’écrivain américain James Ellroy. En effet, c’est un ouvrage inspiré de l’affaire Dahlia. Traduit en français un an après sa parution, le livre mêle dans ses récits divers faits réels tels que la mort et le destin.

Le Dahlia Noir roman James Ellroy

Un ouvrage évoquant des faits réels

Cet ouvrage adopte la posture du silence qui lui rend déconcertant le plus possible. Ayant comme titre « Quatuor de Los Angeles », ce roman représente également une pierre angulaire des lettres américaines. Dans le récit, l’auteur s’est référé voire même s’est basé sur un crime qui a parfaitement ébranlé les Etats-Unis en l’an 1947. Pour cela, la police de Los Angeles a découvert dans un terrain vague le corps nu, mutilé, exsangue, éviscéré et sectionné en deux d’une apprentie starlette. Celle-ci est cependant connue dans la réalité comme étant une affaire qui a secoué l’opinion publique par sordidité.

Par ailleurs, cette opinion devient tragique et comprend un drame individuel. En effet, la mère de l’auteur a été assassinée de la même manière et le meurtre reste jusqu’à ce jour non élucidé. Ainsi, outre le fait d’exprimer son passé intolérable, il confond de ce fait les annales judiciaires et une histoire personnelle à travers son récit. Aussi, il a souvent confessé que le meurtre de sa mère a marqué sa vie et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a tenté d’exorciser ses fantômes dans son ouvrage intitulé Ma Part d’Ombre. Dans le livre, l’écrivain tient également à remercier un policier âgé de 50 ans qui pense avoir résolu le meurtre de la starlette Lizz Short et même celui de sa mère. L’œuvre apparaît également sous de nombreuses adaptations telles qu’une adaptation au cinéma en 2006 et une adaptation en bande dessinée en 2013.

Le Dahlia Noir, un roman policier dramatique

Le livre raconte divers faits réels dont la mort d’une jeune femme nommée Elizabeth Short et le destin de deux amis dénommé Bleichert et Leland. En effet, la première disposait un cadavre atrocement mutilé qui a été retrouvé dans un terrain vague en Janvier 1947. Par ailleurs, les amis n’étaient autres que deux flics du LAPD, ayant pour rôle d’enquêter sur le crime. Cependant, ce dernier était parfaitement horrible et n’a jamais été résolu. Aussi, cette enquête policière classique et hors norme s’en prend également à la peinture de l’univers de la boxe, de l’amour, de la perversité et du sadisme. En outre, ce livre est aussi une autre manière de confesser les sentiments que l’écrivain a pu ressentir au cours des premières années de sa vie lorsque l’être qui lui était cher lui était enlevé.

L’œuvre révèle l’existence de son personnage principal qui vit dans la ville de Los Angeles. Cependant, sa vie n’est pas toujours rose mais est plutôt noir du fait que le racisme des années 50 autrefois oublié refait surface. Bucky est à cela le flic qui représente cette entité dangereuse. Dans Le Dahlia Noir, l’écrivain s’exprime de façon dure, avec ses mots et ses phrases sèches, sans fioritures. Par ailleurs, l’ouvrage fut également considéré comme étant un moyen de faire ses adieux à sa mère, cachée sous l’élégance et la violence d’un roman policier.

[amazon box= »2869304676″]

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.