Le Temps de L’innocence

14 avril 2019

Le Temps de l’innocence, de son titre original The Age of Innocence est un roman américain d’Edith Wharton. Publié en l’an 1920, cet ouvrage décrit une certaine époque et une mode de vie à la new-yorkaise de la fin du XIXe siècle.

Le Temps de l’Innocence, un roman d’amour passionnant et psychologique

Étant l’ouvrage qui a contribué au succès de l’auteur, ce roman d’amour psychologique lui a permis de recevoir le prix Pulitzer de 1921. Par ailleurs, il s’agit également du titre qui a inspiré le réalisateur Martin Scorsese dans son film portant le même titre en 1993. Ayant pour particularité de faire connaître au public le portait de la haute bourgeoisie de la Côte Est des Etats-Unis, le roman parle dans ses lignes le drame social qu’a connu et vécu l’auteur avant de changer en mieux à la fin de la Première Guerre Mondiale. Cependant, le titre du roman fait de l’ironie et une allusion sur les bonnes manières extérieures de cette société new-yorkaise, qui dans son fort intérieur était capable de toutes les machinations.

Ce roman était également considéré par l’auteur comme une version plus adoucie de son roman antérieur. Aussi, elle témoigne une réelle attention aux charmes des coutumes des classes élevées, qu’elle déplore pour leur superficialité à la fin du livre. En effet, le récit commence avec le mariage imminent d’un couple issu de la haute bourgeoisie new-yorkaise avant que l’arrivée d’une femme au parfum de scandale ne menace leur bonheur. Ainsi, l’ouvrage remet en question les préjugés et les morales de la haute société de New York et n’aboutit jamais à une condamnation ouverte de l’institution.

Résumé du livre

Dans son ouvrage, l’auteur n’hésite surtout pas à critiquer le mode de vie où les convenances prennent le dessus. Ainsi, pour son roman, elle se sert d’un personnage principal ambigu dans ses choix et dilemmes. Aussi, elle veille à mettre en avant le choix de son protagoniste de désirer un changement. En effet, ce dernier connaissait parfaitement le conservatisme de sa femme, tout comme ses attentes et ses aspirations. Bien évidemment, l’amour y est présent et notamment avec un grand A, mais il s’estompe avec le temps. Dans le livre, le personnage principal à également sacrifier sa vie et ses aspirations non seulement pour sauvegarder les apparences mais aussi pour être un vrai gentleman. Cependant, il est confus et décide soit de rester auprès de l’être chère et aimé, soit d’imaginer que le vrai amour est ailleurs.

À travers le livre, l’auteur offre aux lecteurs un schéma classique, celui où Archer tombe amoureux de la belle comtesse et où il est déchiré entre cet amour là et son sens de l’honneur. En effet, il s’agit là d’un amour réciproque qui n’est guère qu’impossible car le jeune homme respecte trop sa fiancée. Par ailleurs, il y a également le poids des conventions sociales. Le Temps de l’Innocence met ainsi en avant dans ses lignes plusieurs thèmes, dont la bienséance, les liens familiaux et les conventions sociales.

[amazon box= »2290311464,2290323535″]

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.