Le Hobbit ou Bilbo le Hobbit : un roman de J.R.R Tolkien

3 septembre 2018

Le Hobbit ou « Bilbo le Hobbit », de son titre original en anglais « The Hobbit », est un roman écrit par l’auteur britannique J.R.R Tolkien et paru en anglais pour la première fois le 21 septembre 1937. La traduction française quant à elle ne sort qu’en 1969 et est signée Francis Ledoux. Il s’agit d’un roman de fantasy qui raconte l’histoire d’un Hobbit du nom de Bilbo qui fut conduit par le magicien Gandalf accompagné de treize nains en quête d’un trésor gardé par un dragon nommé Smaug.

Résumé du livre

Bilbo est un Hobbit ordinaire qui vit paisiblement dans son trou jusqu’à ce qu’il reçoit la visite de Gandalf le magicien et d’une troupe de nains conduits par leur chef Thorin. Ces derniers ont besoin de ses talents de cambrioleur pour récupérer un trésor que garde un dragon du nom de Smaug. Bilbo finit par les suivre dans une aventure à la fois extraordinaire et périlleuse. Sur le chemin, le groupe sera confronté à maintes reprises à toute sorte de créatures comme des trolls, des gobelins, des wargs, etc. certains toutefois leurs viennent en aide comme le semi-elf Elrond, les aigles géants ou Beorn le changeur de peau.

Durant ces aventures, le groupe se munit d’armes et d’outils utiles qui leur permettront de s’en sortir des situations difficiles. Particulièrement, Bilbo tombe sur un anneau mystérieux qui s’avère être magique car il rend celui qui le porte au doigt invisible. Cet anneau lui sera beaucoup utile pour sauver ses compagnons de différents problèmes.

Gandalf quittera le groupe qui continuera son voyage jusqu’à ce qu’ils arrivent à Bourg-du-Lac. Ceci est une dernière escale avant d’aller à la Montagne Solitaire, là où Smaug garde le trésor. Bilbo s’infiltrera dans la salle du trésor grâce à son anneau. Il y rencontre le dragon qui, furieux de la tentative de vol, va s’en prendre à la ville de Bourg-du-Lac. Mais il y est tué par l’archer du Val qui connaît son seul point faible.

Après la mort de Smaug, les humains, les elfes et les nains commencent à se disputer le trésor. L’affrontement est alors imminent, mais ils seront tous forcés de s’allier suite à l’attaque d’une armée de gobelins. L’intervention des aigles leur permettra finalement de vaincre les gobelins dans cette bataille des Cinq Armées. Finalement, ils se partagent le trésor, dont Bilbo emportera en prime l’anneau magique.

Un conte de fées moderne

J.R.R Tolkien a initialement écrit Le Hobbit pour distraire les enfants, et la finition de l’œuvre se fera ensuite sous l’influence de l’éditeur George Allen & Unwin. D’ailleurs, c’est ce même éditeur qui a incité Tolkien à écrire la suite de son histoire, Le Seigneur des Anneaux. Si ce dernier, qui est en passant le plus grand chef-d’œuvre de l’auteur, est assez sombre et plus destiné à un public adulte, Le Hobbit est une œuvre tout public, beaucoup plus adapté aux enfants. Il s’agit donc ici d’une introduction plus accessible à l’univers du Seigneur des Anneaux.

En résumé, Le Hobbit est un roman de fantasy tout public qui a surtout lancé l’avènement de l’univers qui ont fait le succès des œuvres de J.J.R Tolkien. Et c’est justement cet aspect ouvert aux enfants qui font de cette œuvre une partie très attrayante pour quiconque veut la lire.

[amazon box= »B013RIRUJK,B01M29NY8L,2012039332,B01N0BQWEN » grid= »4″]

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.