Germinal : un roman d’Emile Zola

15 juillet 2018

Germinal est un roman vibrant qui expose le thème de la lutte des classes et de la révolte sociale. Cette œuvre épique publiée en 1885 marie un puissant souffle lyrique et un ouvrage poignant qui exprime en quelques sortes le rêve de l’auteur. Par ailleurs, le livre fait partie de la série Rougon-Macquart.

 

Germinal, une composition romanesque au succès constant

Étant le treizième roman de la série des Rougon-Macquart, ce roman apparaît pour la première fois en tant que feuilleton entre novembre 1884 et février 1885. Ainsi, ce n’est qu’après cette réalisation qu’il fut également édité pour la première fois en mars 1885. Cette œuvre est connue par le fait qu’elle définit mieux l’auteur outre que ces autres ouvrages parus auparavant. Pendant cette période, l’écrivain apparaît comme un chef de file d’un groupe d’écrivains et de théoriciens d’un nouveau mouvement littéraire qui est le naturalisme.

Avec les Rougon-Macquart qui est une compilation d’une histoire naturelle et sociale d’une famille sous le second Empire, l’auteur n’a jamais cessé de surprendre le public. En effet, il réalise des créations romanesques pour pouvoir réaliser son rêve qui n’est autre que d’écrire pour agir. Comme tous les grands polémistes, Emile Zola a consacré sa vie à la composition de son vaste projet. D’ailleurs, sa devise qui n’est autre qu’ « aucun jour sans écrire une ligne » le prouve également. Aussi, l’auteur avait donné son accord aux journaux socialistes l’autorisation de reproduire ce roman.

Germinal Emile Zola

Un chef d’œuvre réaliste très surprenant

Cette œuvre est également un chef-d’œuvre réaliste et politique qui impressionne le lecteur grâce à sa force symbolique. Cependant, il est à noter qu’elle ne détermine pas seulement un monde, qui est celui des mineurs, mais aussi un contraste entre deux classes, dont celle des bourgeois et celle des travailleurs. Ayant connu un succès constant, le livre suscite encore jusqu’à maintenant la même admiration et la même émotion du public comme à l’époque. Pour l’auteur, le début du XXe siècle a été marqué par la lutte du capital et du travail. En outre, son œuvre est également considéré comme un témoignage historique vers la fin de ce siècle. Avec ce roman, il ne cesse de surprendre ses lecteurs en dépassant ses principes.

Germinal décrit entre autres une lente germination d’un nouveau monde sous le vacillement d’un ancien, plus que sur ses ruines. Ses premières pages, plus précisément la première partie du roman présente un monde souterrain et une réalité cachée. Cependant, ces derniers envahissent peu à peu les lieux extérieurs et les lieux protégés. L’auteur soumet également le lecteur à une véritable initiation à travers le livre, dont la descente aux enfers et la vision d’apprentissage. Par ailleurs, il s’agit également d’un roman d’apprentissage et d’un récit mythique qui développe un combat à la fois collectif et individuel. Aussi, le roman développe le thème de la vérité qui défie celui de l’ignorance, mais aussi le thème de la justice contre celui de l’incompréhension. Cet ouvrage reflète par contre la sombre beauté de l’auteur ainsi que sa force inquiétante et sa cruelle actualité.

[amazon box= »2401028269,2211124461″]

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.