Anna Karénine : un roman de Léon Tolstoï

3 juin 2018

Apparu pour la première fois sous forme de feuilleton dans un périodique nommé Rousky Vestnik, Anna Karénine est un roman qui ne fut publiée intégralement que sous forme de livre. Ayant un grand succès dans la Russie au cours du XIXe siècle, le livre met en scène la noblesse russe et sa fin tragique en fait également sa notoriété.

Anna Karénine tolstoi

Anna Karénine, un chef d’œuvre littéraire remarquable

Ce roman de Léon Tolstoï est un chef d’œuvre de la littérature qui expose non seulement le calme qui règne dans un couple mais aussi le bonheur dans ce ménage. Par ailleurs, il présente aussi les humiliations et les déboires du couple, sans parler de la passion qui règne entre la fameuse Anna Karénine et Alexis Vronski. Appelé autrement « Deux mariages, deux couples », ce roman n’a fait son apparition en France qu’en l’an 1885 et marque l’entrée triomphale de la littérature russe dans la culture européenne.

Pour écrire cette œuvre littéraire remarquable, l’auteur y a passé des mois afin de l’achever en février 1874. Pourtant, l’épilogue ne fut écrit qu’en avril 1877. En désaccord avec le périodique qui a publié le récit, l’auteur publie séparément la fin de l’ouvrage. En outre, il décrit aussi la Russie telle qu’elle lui semble au cours de cette période dans son roman. À cela, les paysages immenses et les rudes des campagnes où le labeur agricole utilisent de grands nombres de paysans, représentés à travers les lignes du livre.

L’auteur précise également la différence entre deux entités qui sont la ville et la campagne dans son ouvrage. En effet, il s’agit là de deux mondes bien différents même si au final tous viennent à se rejoindre, comme le cas de la tromperie et de la désillusion. Considéré par certain comme un roman d’adultère, ce roman prouve aussi l’infidélité d’Anna Karénine dans son récit. Il s’agit d’une véritable fresque accompagnée d’un souffle romanesque admirable qui alterne des scènes de chasse et des scènes de bal, de mariage, d’agonie et même d’existence précaire des gens qui vivent de la terre et ceux qui vivent dans le luxe et la fortune.

Le déroulement de l’histoire

Ana Karénine est une femme qui trompe son mari. Ce dernier étant un haut fonctionnaire, plus âgé qu’elle, est également distant, froid et ne montre que peu d’intérêt à son égard. En effet, elle le trompe avec un jeune officier que l’on nomme le comte de Vronski. Séduisante et généreuse, Anna était également une mère parfaite et une bonne amie. Cependant, cela a rapidement changé au cours de sa liaison. Elle était hyper jalouse et négligeait même ses enfants. Ainsi, ses tourments ne l’ont guidé que vers une mort inéluctable.

En parallèle à l’histoire d’Ana Karénine et de Vronski se produisait aussi une autre intrigue, celle de Lévine et de Kitty. En lisant l’ouvrage, Lévine apparaît comme l’auteur en personne qui fait son apparition dans le récit. Ayant toutes les qualités d’un vrai homme, il n’est pas tout à fait en paix avec lui-même car il se voit confronter à des questions existentielles en épousant sa femme Kitty. À cet effet, il part à la recherche du sens de sa vie, de la vérité, mais aussi de la morale et de la religion.

[amazon box= »B00BUC247E,B00BUC20HI,2072782287,B01ELB3EFQ » grid= »4″]

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.