Les Misérables Victor Hugo

3 août 2018

Décrivant la vie des miséreux, Les Misérables est un roman qui a donné de nombreuses adaptations au cinéma. Éditée en 1862, cette réalisation de Victor Hugo est à la fois un roman historique, social et philosophique.

Les misérables Victor Hugo

Une œuvre littéraire dotée d’une célébrité inégalable

Portant auparavant le titre « Les Misères », l’œuvre n’a eu que du succès auprès du grand public. Par ailleurs, l’auteur a déjà affirmé que sa conviction était que le livre soit un des principaux sommets ou bien qu’il soit le principal de son œuvre. Composé de cinq parties, le roman dispose de récits organisés autour de Jean Valjean. Ainsi, autour de ce personnage principal apparaît les autres destinées des autres personnages misérables tels que Fantine, Marius et Gavroche.

Par ailleurs, il s’agit là du titre le plus célèbre et le plus lu de l’auteur. Aussi, les personnages du récit sont devenus des personnages très connus par chaque lycéen. L’ouvrage mérite son appellation « Livre unique » par rapport aux autres chefs-d’œuvre parus pendant ce siècle. En effet, c’est la première fois qu’on trouve un livre, plus précisément un drame dont le personnage principal est l’infini et le second, l’Homme.

La préface de l’œuvre dégage une certaine pensée sociale mais aussi une mission d’ordre morale et politique. Par ailleurs, le roman en lui-même est emblématique parmi les nombreuses œuvres littéraires françaises. Il décrit dans presque tous ces chapitres la vie des miséreux dans divers pays, surtout à Paris et la France provinciale au XIXe siècle. En effet, dans l’ouvrage, l’auteur s’attache plus particulièrement au destin de Jean Valjean. À travers ce roman, on peut aussi retrouver les idéaux du romantisme et de l’auteur pour ce qui est de la nature humaine.

Les Misérables, un ouvrage réunissant toute la France

Ce récit raconte tout d’abord une France chaotique du XIXe siècle avec Jean Valjean qui sort de prison. Ayant une difficulté à s’introduire dans la société, il ne fut accueilli que par un homme d’église qui le guide sur la voie de la beauté. En tant que roman de conversion intime, l’œuvre présente ainsi le désir de Jean Valjean de défendre les miséreux. Ainsi, il a voué sa vie à cela. Par la suite, il croisa le chemin d’une mère célibataire dénommée Fantine qui était prête à tout pour que sa fille soit heureuse et trouve le bonheur. Cependant, il rencontra également d’autres genres de personnes, comme les Thénardier et les Javert qui n’avaient qu’un seul but, le renvoyer d’où il venait, c’est-à-dire la prison.

« Les Misérables » est aussi très prisé du fait qu’il est jusque-là le seul qui décrit bien le peuple français. En effet, toute la France est réunie dans ce roman qui est à la fois un roman policier, un feuilleton et une épopée. Pour cela, l’auteur présente à travers ses récits l’existence de personnages divers tels qu’un bagnard, une prostituée, un bourgeois, un ecclésiastique, un policier et un personnage dit « gamin de Paris » ou Gavroche. Par ailleurs, tout le monde n’apprécie pas vraiment le roman car d’autres le critiquent comme étant une œuvre à la psychologie très faible et au caricature simple de la société.

[amazon box= »2012706118,2011689961,2010008995,2266274287″ grid= »4″]

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.