Le Meurtre de Roger Ackroyd

10 octobre 2018

Ecrit et publié en 1926 au Royaume-Uni, chez William Collins, Le Meurtre de Roger Ackroyd est un roman policier d’Agatha Christie. Il s’agit en effet d’une tragédie, dont le point de départ est une histoire d’assassinat, et qui se termine par le fait de trouver le coupable.

Le Meurtre de Roger Ackroyd roman

Un roman policier très célèbre marquant le début du XXe siècle

Étant le quatrième roman policier de l’écrivaine, cet ouvrage contribue à son succès. En effet, il s’agit de l’une des plus célèbres de ces créations. Pour l’intrigue, la romancière britannique a choisi un petit village anglais, qu’elle nomme King’s Abbot où Roger Ackroyd y est retrouvé poignardé dans son bureau. Hercule Poirot, le fameux vieux retraité du village, est quant à lui appelé pour résoudre le meurtre. Ainsi, le fameux détective abandonne ses courges et son jardinage pour se lancer à la poursuite du meurtrier. Aussi, le récit est pris en charge par le docteur Sheppard, qui accompagne ce dernier dans ses enquêtes. Dans l’ouvrage, les policiers se mettent sur des fausses pistes tandis que Poirot lui, trouve des détails pertinents en procédant à l’interrogation de façon étrange et même, au fait de tirer des déductions surprenantes de ces enquêtes. À travers le récit, l’écrivaine sait très bien entraîner le lecteur sur des pistes assez fumeuses.

Le Meurtre de Roger Ackroyd, un ouvrage ingénieux très fascinant

Ce roman se diffère par le choix du narrateur. En effet, celui-ci n’a aucun mal pour l’emploi de la focalisation interne où tout est perçu à travers les yeux et l’esprit du docteur Sheppard. Cette technique n’a cependant rien d’originale en soi. Aussi, dans le livre, Hasting est le personnage qui joue le rôle de narrateur des aventures de Poirot. Il s’agit entre autres de son meilleur voire de son ami fidèle. L’écrivaine se démarque par le ton qu’elle prend en mettant en valeur son héros. Ainsi, elle n’est guère tendre avec ce dernier et ne le démontre ni le décrit sous son meilleur jour. Le plus du récit, outre le fait de résoudre le meurtre, est également la révélation des intrigues annexes des personnages. À cela, il faut avant tout résoudre les mystères de chaque personnage et éclaircir leurs relations et les secrets qu’ils cachent avant de passer à la résolution du meurtre.

L’auteur est très prisé pour son talent de mêler toutes les intrigues pour mieux égarer le lecteur. En effet, elle y arrive et y parvient allègrement tout en se servant de phrases ironiques et humoristiques. Très critiqué auparavant, Le Meurtre de Roger Ackroyd était considéré par les confrères de l’auteur comme une atteinte aux principes du roman policier de l’époque. Aussi, certains le prenait comme trahison, car l’auteur du crime se dissimulait derrière le narrateur. L’idée du livre lui venait d’une discussion faite avec son beau-frère, qui avait lu un roman où il voyait Watson, le docteur du roman de fiction d’Arthur Conan Doyle, coupable. Par ailleurs, l’écrivaine a dédié le roman à Punkie, sa sœur, connue sous son vrai nom Madge Watts.

[amazon bestseller= »Le Meurtre de Roger Ackroyd » items= »2″]

 

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.