Le Procès
Roman / 13 février 2019

Le Procès, de son titre original en allemand « Der Proceß », est un roman posthume de l’écrivain autrichien Franz Kafka. L’œuvre est sortie en Allemagne en 1925 aux éditions Die Schmiede sous l’impulsion de Max Brod, un ami de Kafka. Elle a été par la suite traduite en français par Alexandre Vialatte et sorti en 1933 dans les éditions Gallimard. Ce roman parle de la vie d’un jeune homme dénommé Joseph K. pendant un procès qui s’étalera sur une année et dont il ignore totalement la raison. Résumé du livre Le jour de son anniversaire, K. est soudainement arrêté par deux agents pour un crime dont eux-mêmes ignorent la nature. Suite à un bref interrogatoire, il reste en état d’arrestation mais est libre de poursuivre son travail. Sa logeuse, Mme Grubach, suppose que cela est due à une relation qu’il entretient avec sa voisine de pallier, Mlle Bürstner et essaiera même de le dissuader de poursuivre cette relation. K. est ensuite convoqué devant un tribunal à une adresse peu précise. Arrivé en retard devant la cour, il plaide l’absurdité de son accusation et dénonce même la corruption des fonctionnaires. Des fonctionnaires même qui composent l’intégralité de l’audience. Il retourne…

Les Faux-Monnayeurs
Roman / 6 février 2019

Les Faux-Monnayeurs est un livre écrit par André Gide, qui a été publié en 1925 dans la Nouvelle Revue française. Dès sa sortie, ce roman a suscité beaucoup de critique que ce soit positif ou négatif. Le style d’écriture de l’auteur est très particulier ce qui lui a permis d’obtenir des prix pour cet œuvre. L’audace des thèmes est aussi une vraie force pour ce livre car à l’époque on n’avait une certaine appréhension pour ce qu’on considère comme tabou notamment la sexualité. Résumé du livre Ce livre ne peut pas être résumé assez facilement comme les autres romans. C’est dû au fait qu’il y existe plusieurs intrigues autour de l’histoire centrale, c’est cette sorte de subdivision de la narration qui fait la particularité de Les Faux-Monnayeurs. Bernard et Oliver sont deux amis de lycée qui vivent ensemble à la suite d’un problème familial chez Bernard. Mais plus le temps passe plus Bernard prend de place entre Olivier et Édouard qui ont une relation particulière. Jaloux, Olivier se met avec un autre homme, cette relation va le détruire mais Édouard le sauve à temps. À la fin, les deux recréent une relation encore plus forte et Bernard quant à lui…

Les Années par Virginia Woolf
Roman / 29 janvier 2019

Les Années est le dernier roman de l’écrivaine anglaise Virginia Woolf, du moins le dernier qu’elle a publié de son vivant. L’œuvre a été publié dans sa version anglaise « The Years » en 1937 avant d’être traduite en français par Germaine Delamain en 1938. Cette traduction française a d’abord porté le titre « Années et le titre actuel n’a été adopté qu’en 1985. Le roman raconte l’histoire de la famille Pargiter d’année en année de 1880 jusqu’en 1937, soit à l’époque où le livre est sorti. Un chapitre du roman correspond alors à une année. Le récit s’étale donc sur trois générations différentes et relate les changements de la vie quotidienne de cette famille. Résumé du livre Dans son roman, l’auteur Virginia Woolf dépeint l’histoire de la vie quotidienne de la famille Pargiter. Il s’agit d’une famille de la bourgeoisie londonienne de la fin du XIXe siècle qui va traverser les différents changements à la fois de la société, du climat et du temps jusqu’au « temps présent » de 1937. Dans ce récit, le lecteur est plongé dans la pensée de chaque personnage. Les événements sont racontés à travers les discours intermittents et les monologues intérieurs des différents personnages….

Roman « Manhattan Transfer » de John Dos Passos
Roman / 24 janvier 2019

« Manhattan Transfer » est un roman de John Dos Passos publié en 1925. L’ouvrage a pour particularité de dresser le tableau de Manhattan au cours du premier quart du XXe siècle. Aussi, il est composé de nombreux protagonistes aux personnalités différentes les uns des autres et dans les vies s’entrecroisent, à savoir celle d’un avocat et d’un politicien dénommé George Baldwin, celle d’une actrice appelée Elen Thatchzer et d’un journaliste Jimmy Hurf ainsi que d’un marin Congo Jake, etc. Un ouvrage à empreinte unique Il s’agit d’un ouvrage à empreinte unique que l’auteur a réalisé au cours de sa carrière. En effet, celui-ci l’a vraiment marqué et par la même occasion, est considérée comme étant l’une des œuvres les plus importantes de l’écrivain selon D. H. Lawrence, Sinclair Lewis et Ernest Hemingway. Par ailleurs, l’œuvre dispose également d’un style incontournable et ainsi, est caractérisée par la technique d’écriture expérimentale, autrement dit le courant de conscience ou même le collage. Cette dernière fut cependant inspirée par l’auteur du fameux James Joyce mais aussi de T.S Eliot. Ainsi, l’écrivain n’hésite surtout pas à développer cette technique dans la trilogie U.S.A. Le roman a également inspiré de nombreux œuvres d’art et œuvres littéraires, telles…

Roman U.S.A par John Dos Passos
Roman / 17 janvier 2019

« U.S.A » est une trilogie qui a été écrite par John Dos Passos. La trilogie est composée de Le 42e Parallèle, de 1919 et de La Grosse Galette. Ces trois livres ont été écrits pendant des périodes différentes, mais ils ont été publiés ensemble en 1938. Ce livre est l’un des chefs d’œuvre de la littérature américaine même mondiale avec un style d’écriture très innovant à l’époque. Les thèmes contenus dans l’ouvrage reflètent également la société et l’actualité de cette période. Résumé du livre Ce livre raconte l’histoire de douze personnages. Ces personnes cherchent à se faire une place dans la société américaine qui ne leur est forcément pas très hospitalière. Même si les personnages sont décrits et racontés individuellement, il y a des moments dans le livre où ils se rencontrent et interagissent. La particularité du roman d’U.S.A est qu’il y a aussi des personnages réels et historiques qui participent à la narration. Les douze personnages se baignent à la fois dans une réalité et dans une fiction. Ce livre raconte également l’évolution des personnages en parallèle avec leur nation. Le résumé du livre est très difficile à faire puisque les histoires ne sont pas forcément linéaires et c’est les…

L’ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche
Roman / 9 janvier 2019

« L’ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche« , de son titre original en espagnol « El ingenioso hidalgo don Quijote de la Mancha », est un roman de l’écrivain espagnol Miguel de Cervantes. La première partie de l’œuvre est sortie en 1605 et la seconde l’a suivie en 1615. Elle raconte sur un ton parodique les aspects de la société médiévale qui idéalisait la chevalerie. Cela se fait à travers le personnage d’Alonso Quichano, un pauvre gentilhomme originaire de la Manche passionné de livres de chevalerie. L’hidalgo se voit comme le célèbre chevalier médiéval Don Quichotte et part vivre la vie de ce dernier en luttant contre le mal. Résumé du livre L’hidalgo est plongé dans sa bibliothèque remplie de livres de chevalerie et finit par se décider à vivre la vie de Don Quichotte. Il s’imagine étant dans un grand château et dévoue son amour à Aldonza Lorenzo, une jeune laboureuse qu’il considère comme la Dulcinée de Toboso. Il se munit des armes de ses ancêtres et, avec son cheval Rossinante, part combattre l’oppression où il échoue dès la première fois. Il parcourra de nombreux villages et essaiera, souvent en vain, de devenir un véritable chevalier défenseur de la justice….

Roman « 1984 » de George Orwell
Roman / 3 janvier 2019

« 1984 » est le plus célèbre roman de George Orwell, publié en 1949. Aligné parmi les grands œuvres littéraires, le livre « 1984 », est un incontournable quand il s’agit parler des dictatures et des systèmes politiques considérés comme totalitaire. Ce livre appartient désormais à la culture populaire avec des personnages du livre qui deviennent des métaphores dans notre langage courant. George Orwell a donc su écrire le livre qu’il fallait pour notre époque. Résumé C’est une histoire qui se déroule à Londres en 1984 comme indique son titre. Le monde, depuis les grandes guerres nucléaires des années 1950, est partagé en trois grands blocs : l’Océania, l’Eurasia et l’Estasia qui sont en conflit permanent les uns contre les autres. Ces trois grandes puissances sont sous trois régimes totalitaires différents, respectivement, l’Angsoc pour l’Océania, le « néo-bolchévisme » pour l’Eurasia et le « culte de la mort » pour l’Estasia. En plus de ces trois blocs, il existe une sorte de « Quart-monde » qui est pauvre malgré les ressources qu’il possède. C’est le contrôle de ce territoire, ainsi que celui de l’Antarctique, qui justifie officiellement la guerre perpétuelle entre les trois blocs. L’auteur : George Orwell George Orwell est nom de plume….

Voyage au bout de la nuit
Roman / 26 décembre 2018

« Voyage au bout de la nuit » est le plus célèbre roman de l’écrivain français Louis-Ferdinand Céline. Ce livre de 625 pages est sorti en France en 1932 et a notamment remporté le prix Renaudot lors de cette année. L’auteur nous offre ici un roman initiatique qui raconte l’histoire de Ferdinand Bardamu, un jeune homme qui rencontrera toute l’atrocité et la misère du monde lors de la Grande Guerre et de l’entre-deux guerres. Résumé du livre Ferdinand Bardamu est un jeune rebelle qui, poussé par son héroïsme, s’engage dans la Grande Guerre pour s’opposer aux troupes allemandes. Mais arrivé au front, il se rend vite compte de la cruauté de la guerre et troque son héroïsme pour une certaine lâcheté. Il y fait également la rencontre de Robinson, un réserviste avec qui il sympathise. De retour à Paris pour soigner ses blessures de guerre, il se lie à Lola puis à Musyne, toutes deux des femmes assez modestes avec qui ses relations ne dureront pas. Bardamu part ensuite en Afrique où il rencontrera une bestialité encore plus horrible. Il se rendra compte alors que cette exploitation de l’homme par l’homme est encore pire que la guerre. Il y remplacera son ancien…

L’insoutenable légèreté de l’être
Roman / 21 décembre 2018

Milan Kundera donne le nom de L’insoutenable légèreté de l’être à son cinquième roman. Ayant un titre d’origine tchèque, le livre fut écrit 1982 et publié en France pour la première fois en 1984. L’insoutenable légèreté de l’être, un roman infaillible du XXe siècle Ce roman présente une intrigue qui tourne autour de la vie des artistes et des intellectuels que l’on rencontre à Prague en 1968. En effet, le contexte n’est autre que la Tchécoslovaquie au temps du Printemps de Prague pendant cette année. Par ailleurs, l’ouvrage traite également l’invasion du pays par l’URSS. Ainsi, le livre traite divers thèmes présentés par des personnages qui incarnent de grandes idées. Parmi ces derniers, il y a Tomas qui oscille à cela entre le libertinage et l’amour passionné. Aussi, Tereza représente la brigue de l’amour pur et Sabrina quant à elle expose la légèreté. Le thème de la légèreté et de la pesanteur sont cependant les fondements du livre. En outre, il présente également le kitsch qui est une chose très artificiel rencontrée que par le biais des manipulations artistiques. Il s’agit entre autres de la station de correspondance qui existe entre l’être et l’oubli. Par le biais des thèmes présents…

La servante écarlate
Roman / 14 décembre 2018

Devenue actuellement une série télé culte, « La Servante écarlate » est un roman de science fiction ayant pour titre original « The Handmaid’s Tale ». Publié en 1985 et traduit en langue française en l’an 1987, il est l’œuvre littéraire de l’auteur canadienne nommée Margaret Atwood. Un roman de science-fiction féministe En tant que première dystopie de l’auteur, le livre est un roman voire une science-fiction féministe qui présente les thèmes de la politique et de la religion. Cependant, dans le récit, cette dernière domine la politique dans une coalition totalitaire. Par ailleurs, les femmes sont aussi considérées comme en voie de disparition dans le livre et de même, elles sont contraintes d’être mères porteuses. Pour l’œuvre, l’écrivaine marie à la fois le nazisme, le régime stalinien, le puritanisme américain du XVIIe siècle et le procès des sorcières de Salem. Ainsi, même si tout paraît plausible, l’ouvrage est très terrifiant. En effet, l’auteur dévoile à travers son livre des faits qui ont existé réellement tels que des exécutions publics, des tenues propres à chaque caste. Des grossesses forcées, des enfants arrachés à leurs mères pour être élevés par des officiels de haut rang, le déni du droit à la propriété, des autodafés, etc….